Encres de Bamdad Hosseinkhani

Collection « Altérité »,
encres de Bamdad Hosseinkhani
exposées dans l’atelier Alain Michel,
collagiste et sculpteur.

Exposition en ligne

La collection « Altérité » prend ses racines dans les jeux de l’enfance. Celui du fil et de l’encre consistait à tremper un fil dans l’encrier, le placer entre deux feuilles de papier, le tenir fermement entre les doigts avant de le tirer d’un coup sec.

Ce pouvoir de créer des images magnifiques à l’aide d’un instrument aussi simple et en un clin d’œil me semblait merveilleux.

Quelques décennies ont passé. « L’expérimental » et « l’expérimentation » sont devenus des expressions courantes de l’art moderne et contemporain. Concepts intimement liés à l’humain, en tant que sujet. Avoir de l’expérience, n’est-ce pas la confrontation aux événements de l’existence ?

Dans la relation subjective entre l’artiste et l’œuvre d’art, fondée sur un axe d’expérimentation hiérarchique et vertical, l’artiste ordonne et coordonne le processus créatif et artistique.

En reprenant mes jeux d’enfance, le style pictural novateur de la collection « Altérité » m’a dirigé vers une conception horizontale de la relation entre l’artiste et l’œuvre. Ainsi l’artiste devient plutôt un bricoleur, une sorte de médiateur entre les plans de l’œuvre, les yeux et les mains du créateur et le medium qu’est la peinture elle-même.

La série d’encres « Altérité » est une quête de la relation entre l’artiste et l’œuvre tout autant qu’une quête de l’évidence du présupposé « le soi, le je ou le moi ne sauraient exister sans autrui et sans altérité ».

L’événement

À la découverte d’une technique

Une sélection d’œuvres et une biographie

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

 

 
S’abonner
Notification pour
guest
Fonction / Position
Institution / Entreprise

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires