L’Iran interdit la figure féminine pour les Maths

L’Iran interdit la figure féminine pour les Maths

La dernière « bataille » des censeurs de l’éducation nationale : gommer les filles de la couverture du manuel de Mathématiques des écoles élémentaires.

Le scandale fit couler beaucoup d’encre en 2021 quant à la stupéfaction générale, parents, enseignants et écoliers ont découvert la « volatilisation » de leurs camarades de la couverture du manuel de mathématiques.

Pourquoi le manuel des mathématiques ?

Pourquoi ? Aucune explication sinon les tweets évasifs, contradictoires et incompréhensibles des dirigeants, ministres et députés confondus (cf : le film ci-contre).

Pourquoi le manuel des mathématiques ? Sans doute le taux de réussite des lycéennes et étudiantes dans les branches scientifiques qui selon les statistiques du ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur a dépassé celui des garçons durant les deux dernières années.

Alors pourquoi pas de fillettes sur la couverture du manuel des mathématiques ? Les censeurs auraient-ils plus peur des bosses de maths au féminin ? Sans doute. Quand le génie d’un peuple se cristallise en Maryam Mirzakhani, digne héritière des Omar Khayyam et des Mohsen Hachtroudi, le censeur sait qu’il n’a plus aucune chance de l’emporter. Simple question de temps !

Vous pouvez écrire un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *