Tuée pour des mèches qui dépassent

SOS IRAN : LA JEUNESSE EN DANGER DE MORT

Mahsa Amini : Manifestations, des morts et des étudiants arrêtés.

Mahsa Amini, 22 ans, est morte à Téhéran à la suite d’une interpellation pour port non conforme du voile islamique. Elle visitait la capitale.
Les étudiants du pays et la population de sa région sont dans la rue, révoltés par la violence du pouvoir et ses lois d’un autre âge.

Déjà plus de 38 morts (recensés par Amnesty International — 50 selon Human Rights Watch Iran) et des centaines d’arrestations.
Pendant ce temps, Ali Younessi et Amirhossein Moradi, deux brillants étudiants (médaillés des Olympiades de Physique), croupissent au secret pour avoir osé dénoncer les mauvais traitements subis avant leur jugement.
Malgré l’absence de preuves et un soutien au niveau national comme international – auquel Mo-Ha a pris une part active, ils ont été condamnés à 16 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’État après une mascarade de procès.
Condamnés pour l’exemple afin de museler la contestation estudiantine.

Non content de verrouiller l’enseignement, affamer les professeurs, abandonner les jeunes diplômés au chômage et à la misère, priver de création les artistes « déviants », le nouveau gouvernement tue maintenant pour des cheveux !

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

La liste des étudiants activistes arrêtés depuis le début des manifestations qui secouent le pays depuis le meurtre de Mahssa Amini, nous est communiquée quotidiennement par l’association des Étudiants solidaires, organisme national avec des représentants dans toutes les universités importantes du pays. Nombre d’entre eux sont des activistes de l’Association de E.S (Étudiants Solidaires). Mo-Ha soutient activement l’Association.

 

S’abonner
Notification pour
guest
Fonction / Position
Institution / Entreprise

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Arras
Arras
2 mois il y a

Je suis absolument horrifiée de ce qui est arrivé et il faut aider par tous les moyens possible les iraniennes à décider, elle-même de la façon dont elles veulent s’habiller. Que les hommes arrêtent de décider pour elles !

Fonction / Position
éditrice
Institution / Entreprise
Chèvre-feuille étoilée