Mohammad Otaredian — Membre d’honneur

L’intérêt personnel n’est pas, ou du moins ne devrait pas être, le moteur de ceux qui se regroupent pour mener une action civile. Les objectifs des Organisations Non Gouvernementales s’appuient sur une volonté collective visant la justice sociale et la recherche de solutions durables.

Pourquoi mon engagement

Les ONG s’appuient sur les capacités des individus, tentent de rassembler la population et créent ainsi une force de résistance à toute sorte d’oppression. Leur regard critique et analytique sur les instances législatives ainsi que l’organisation sociale est indispensable. Leur résistance face au pouvoir qui impose ses diktats par la force est salutaire.

Mohammad Otaredian DR

En informant, les associations issues de la société civile éclairent la population et élèvent son niveau culturel. Sans doute les jeunes générations ignorent-elles que feu professeur Hachtroudi a lancé une des premières « ONG » iraniennes dans les années 1940. Ce visionnaire en avance sur son temps pensait à juste titre que les associations indépendantes sont l’une des composantes d’une modernité digne de ce nom.

Sciences et culture forment le soubassement d’une société. Les Fondations comme celle au nom de Mohsen Hachtroudi sont les garants de la santé éthique d’une société à la hauteur de l’idéal évoqué dans le chef d’œuvre de Ferdowssi, Le Livre des Rois.  La Fondation Mohsen Hachtroudi est un front culturel pour l’ouverture, le renouvellement de la société.

Mohammad Otaredian

Le parcours de Monsieur Mohammad Otaredian

Personnalité de l’ingénierie iranienne depuis plus d’un demi-siècle, Monsieur Mohammad Otaredian est l’un des plus célèbres diplômés des Ponts et Chaussées de l’université de Téhéran.  Le pays lui doit ponts, autoroutes, infrastructures routières et urbaines les plus pérennes, cités en exemple dans les formations des ingénieurs.

Fondateur et Président du groupe financier Kargozaran, Il est également un pionnier dans le domaine industriel et un acteur de premier plan de la société civile iranienne. La création d’emploi pour la jeunesse est une priorité absolue pour Mohammad Otaredian.

Mo-Ha

Retour vers la page Membre d’honneur

 

 

Vous pouvez écrire un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *