Jacques Dubucs — Membre d’honneur

Il y a des années que je suis familiarisé avec le travail de Mohsen Hachtroudi, l’un des plus grands noms de la géométrie différentielle du 20ème siècle.

Pourquoi mon implication ?

En 2015, l’association Mo-Ha m’a invité à participer à la rencontre A la croisée des langages, mathématiques et poésie (Paris), en hommage à Mohsen Hachtroudi et Simine Bebharani, une grande poétesse iranienne

A travers les documents accessibles sur le site web de l’association, j’ai découvert que le Pr Hachtroudi, au-delà de son œuvre scientifique, pouvait être considéré comme un intellectuel au sens le plus large, philosophie, poésie et d’une manière générale la culture étant ses domaines de prédilection.

J’ai également réalisé, au-delà de son rayonnement international, le prestige qui est toujours le sien dans son pays.



Jacques Dubucs DR

Dans ce contexte a été envisagé avec l’association Mo-Ha le projet de création en Iran d’un institut interdisciplinaire international au nom de Mohsen Hachtroudi, sur le modèle de l’Institute of Advanced Studies de Princeton. En dépit des difficultés politiques bien connues que traverse ce pays, la voix de l’Iran demeure en effet essentielle dans les domaines de la science et de la culture.

Après des contacts positifs avec les autorités iraniennes en charge de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur, je me suis rendu en 2017 à Téhéran. J’y ai rencontré d’anciens étudiants de Mohsen Hachtroudi, dont le Dr Toumanian, vice-président de l’Académie des Sciences, pour exposer le projet d’Institut.

L’année suivante, la Fondation MafaKher m’a invité pour la commémoration de Mohsen Hachtroudi. Ma conférence portait sur son œuvre mathématique (lien conférence).

Je connais, d’expérience, l’importance d’instituts comparables dans le monde (les IEAs de Madrid et de Rabat sont les derniers en date). Mes échanges avec mes collègues européens m’ont convaincu qu’un soutien de cet ordre pouvait être trouvé pour un tel projet en Iran. Cette intermédiation serait mon principal apport à l’association pour la Fondation Mohsen Hachtroudi.

Bref coup d’œil sur mon parcours

Actuellement :
– Conseiller auprès du Haut Comité de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur
– Directeur de recherche (Classe exceptionnelle au Centre National de la Recherche scientifique
– Membre du Comité Français pour l’Histoire et la Philosophie des Sciences, Académie des Sciences

Domaines de spécialisation :

– Logique ; Philosophie des sciences ; Sciences cognitives

Fonctions antérieures :

1980-1985 : Maître-Assistant au Département de mathématiques, de l’École Normale Supérieure, Rabat
2002-2006 : Directeur Scientifique Adjoint du Département des Sciences Humaines et Sociales, Centre National de la Recherche Scientifique
2002-2009: Directeur de l’Institut d’Histoire et de Philosophie des Sciences et Techniques, Paris
2005-2009 : Membre du Bureau du Standing committe of Humanities, European Science Foundation
2006 : Président du Comité Joint des deux Divisions de l’Union Internationale pour l’Histoire et la Philosophie des Sciences
2009-2020 : Directeur Scientifique du Département des Sciences Humaines et Sociales, Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation, Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
2012-2018 : Président du Groupe Social and Cultural Innovation, Forum Stratégique Européen pour les Infrastructures de Recherche

Jacques Dubucs

Vidéo de l’intervention devant la Fondation MafaKher :

Retour vers la page Membre d’honneur

 

Vous pouvez écrire un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *